Accueil
puce Accueil puce  Infos V.I.E.

Infos V.I.E.

Vous ne connaissez pas encore le Volontariat International ? Téléchargez la brochure, et découvrez-y tous les avantages de la formule.

 

Qu'est-ce que le Volontariat à l'international ?

La formule du Volontaire International en Entreprise ou V.I.E permet aux entreprises françaises d'envoyer à l'étranger pendant une durée flexible allant de 6 à 24 mois, des jeunes hommes ou femmes français ou ressortissants de l'Espace Economique Européen, diplômés, ou chercheurs d'emploi, âgés de 18 à 28 ans.

Les missions confiées au volontaire peuvent être très diverses : études de marché, prospection commerciale, accompagnement d'un contrat ou d'un chantier, animation d'un réseau de distribution, contrôle de gestion, hôtellerie, mission technique... Au 1er octobre 2010, plus 6 500 VIE travaillent pour les entreprises françaises à l'international.

En tant que stagiaire du gouvernement français, mis à disposition de l'entreprise, le V.I.E est sous la protection de l'Ambassade française dans le pays de la mission et n'a pas de lien contractuel avec l'entreprise en France bénéficiant de ses services.

 

Qui peut accueillir un VIE ?

Les filiales d'entreprises françaises à Hong Kong ou les structures commerciales ayant un lien étroit avec une entreprise en France. A l'instar de la Chine qui est devenue la seconde terre d'accueil des VIE, après les Etats-Unis, la population de VIE se renforce à Hong Kong, notamment grâce à des formalités migratoires particulièrement adaptées à cette formule. Hong Kong comptait ainsi 222 VIE en novembre 2010 pour un total de 63 entreprises utilisatrices.

 

Quels sont les avantages offerts par le VIE ?

- Des candidats adaptés à votre projet, des employés potentiels

UBIFRANCE met à votre disposition par l'intermédiaire du site du CIVI, Centre d'Information sur le Volontariat International (www.civiweb.com), une base de données de près de 65 000 candidats.

Une première sélection des candidatures peut être effectuée par Ubifrance selon vos critères (expérience professionnelle, connaissance de langues étrangères...)

La formule du VIE est aussi un bon moyen de tester en situation réelle un futur collaborateur potentiel. Au terme des missions, il est fréquent que des volontaires deviennent des salariés à part entière de l'entreprise pour laquelle ils étaient V.I.E. Dans 70% des cas une offre d'embauche est faite par l'entreprise à l'issue du VIE. Pour les PME c'est également une occasion de s'attacher des talents grâce à l'attrait de l'international.

 

- Une formule souple

 

Cette formule permet avant tout la présence active des entreprises françaises sur les marchés extérieurs pour un coût minimal et une gestion administrative simplifiée. Elle contribue à créer un creuset de professionnels des marchés étrangers.

Pour l'entreprise française, le V.I.E est une formule extrêmement souple : ce n'est pas un recrutement, il n'y a ni contrat ni charges sociales en France ni impact sur l'effectif et la masse salariale. En effet, le volontaire a un statut public qui exonère l'entreprise de tout lien contractuel et de toute charge sociale en France. UBIFRANCE est l'organisme gestionnaire, il contracte avec l'entreprise d'une part, avec le jeune volontaire d'autre part.

 

Cette gestion comprend :

  • Le versement des indemnités
  • La protection sociale des volontaires
  • La gestion sociale et administrative des volontaires

 

À Hong Kong : Afin de se conformer à la règlementation Hongkongaise, les VIE (comme tous les travailleurs étrangers) doivent pour obtenir un visa travail en stage. Son obtention est conditionnée  par la signature d'un contrat de travail en stage avec l'entreprise d'accueil.

 

- Une possibilité de formation préalable en France

Le volontaire peut désormais passer 165 jours en France par année de mission tout en bénéficiant des mêmes avantages fiscaux et sociaux que lorsqu'il sera en mission à l'étranger.

Il peut ainsi s'imprégner de la culture de l'entreprise, de connaître parfaitement les produits et services proposés par l'entreprise avant le départ, et bénéficier, au terme de cette formation, de compétences techniques souvent difficiles à trouver dans le pays de destination.

 

- La possibilité de partager un VIE entre plusieurs entreprises

De plus, les services du V.I.E peuvent être partagés en temps et en coût avec une ou plusieurs autres entreprises, qui partagent un projet commun et qui sont regroupées par un organisme fédérateur (CCI, fédération professionnelle, agence de développement régional ou une des entreprises désignée comme chef de file vis-à-vis d'UBIFRANCE).

 

- Une formule économique

Le coût du VIE est inférieur à celui d'un jeune cadre expatrié : l'indemnité mensuelle forfaitaire nette versée au VIE à Hong Kong s'élève à environ 1 800 € par mois. Les frais de gestion et de protection sociale qui sont facturés en sus par UBIFRANCE à l'entreprise sont en rapport avec le CA de l'entreprise dans une volonté de soutien fort des PME.

Le coût d'un VIE est également avantageux par rapport à un contrat local puisque à rémunération nette identique, il inclut le coût de la protection sociale, alors que le contrat local doit supporter les charges sociales en sus de la fiscalité directe.

 

Coût d'un VIE à Hong Kong* : (incluant les indemnités versées au VIE et sa protection sociale)

CA de l'entreprise (Millions d'euros)

<50 M€

50 M€ - 200 M€

>200 M€

Exemple de budget : VIE basé à Hong Kong

28 805 €/an

30 005 €/an

31 205 €/an

Calculez votre budget en ligne : http://www.ubifrance.fr/formule-vie/calculer-le-budget-d-un-vie.html

 

* (Montants indicatifs hors taxes, en euros, hors frais de voyage et transport de bagages, pour une entreprise prenant 1 V.I.E. Barème au 01/04/2010 soumis à variation par décret). A ce budget, sont à ajouter les dépenses opérationnelles, liées à la nature de la mission que vous confiez au V.I.E : frais de fonctionnement du bureau, frais de déplacement et frais d'hébergement.

 

- Un crédit d'impôt pour les PME, qui inclut l'indemnité versée au VIE

Pour les PME de moins de 250 salariés, missionner un VIE hors Union Européenne permet de bénéficier d'un crédit d'impôt export leur permettant de déduire dans les deux ans maximum qui suivent la mission, 40 000 € sur 80 000 € de dépenses de prospection commerciale engagées pour exporter en dehors de l'espace économique européen et inclut l'indemnité versée au VIE.

Lorsque les services du V.I.E sont partagés par plusieurs PME regroupées en association ou dans le cadre d'un GIE elles peuvent obtenir la déduction de 80 000 € sur 160 000 € de dépenses de prospection commerciale, dans les deux ans maximum suivant cette mission.

 

Les dépenses éligibles sont les suivantes :

- Les frais et indemnités de déplacement et d'hébergement liés à la prospection commerciale en vue d'exporter

- Les dépenses visant à réunir des informations sur les marchés et les clients

- Les dépenses de participation à des salons et foires-expositions

- Les dépenses visant à faire connaître les produits et services de l'entreprise

- La rémunération versée au VIE (en euro) au travers d'Ubifrance.

Vous pouvez également bénéficier d'aides régionales (voir carte des régions françaises annexée)

 

- Assurance Prospection sur Hong Kong bonifiée

Les dépenses afférentes au VIE sont couvertes par l'assurance-prospection de la COFACE:

Les demandes d'assurance-prospection, qui incluent les dépenses liées au VIE, déposées auprès de COFACE (http://www.coface.fr/dmt/rubb_asspro/ap01_assenligne.htm), bénéficient d'une prise en charge étendue (quotité garantie de 80%) lorsque les dépenses de prospection concernent la Chine, y compris Hong Kong.

 

- Intégration des VIE dans les formations prises en compte pour le calcul de la taxe d'apprentissage des entreprises de plus de 250 salariés

Cette mesure fait du V.I.E un nouveau levier pour la formation des jeunes dans le champ international, en leur offrant l'opportunité de vivre une expérience enrichissante dans un cadre professionnel. Les entreprises, quant à elles, peuvent tester sur le terrain des collaborateurs compétents et motivés dans le cadre de leurs engagements de formation. 
Pour en savoir plus :
VIE Entreprises : 0 810 659 659 (prix d'un appel local)
VIE Candidats :   0 810 101 828 (prix d'un appel local)

 

Questions/Réponses

1) Je dirige une PME et je ne suis pas implanté à Hong Kong. Comment puis-je envoyer un VIE à Hong Kong ?

Il est possible de faire « porter » un VIE par une entreprise partenaire au sein du pays d'accueil.

- soit en faisant appel à un grand groupe : Ubifrance propose des solutions de portage par des grands groupes en liaison avec l'association PACTE PME INTERNATIONAL (www.pactepme.org)

- soit en recourant à une structure locale qui peut domicilier un VIE pour le compte de votre entreprise.

Le cas échéant, la ME de Hong Kong tient à votre disposition une liste des sociétés assurant le portage de VIE pour le compte de PME françaises.

 

2) Quel est le coût du portage d'un VIE à Hong Kong ?

Le service rendu par les sociétés assurant le portage de VIE varie selon les prestataires. Il s'agit d'un contrat indépendant de celui qui lie l'entreprise à Ubifrance et qui n'inclut pas l'hébergement du VIE.

A Hong Kong, la Chambre de commerce et d'industrie françaises (FCCIHK) propose aux entreprises une formule de domiciliation qui s'adresse également aux VIE. Le loyer est d'environ 900€ à 1300€ par mois et comprend la location d'un bureau et l'utilisation de différents outils bureautique (téléphone, fax, photocopieur...) ainsi que le coût des communications locales et l'accès à internet.

Une liste des sociétés de portage est à votre disposition au sein de bureau Ubifrance à Hong Kong.

 

3) J'ai créé ma société à Hong Kong. M'est-il possible de faire appel à un VIE ?

Oui, si cette société de droit hongkongais a un lien de partenariat avec une entreprise de droit français qui contractera avec UBIFRANCE au bénéfice de cette structure locale qui accueillera le VIE. Ubifrance traitera alors avec cette société.

 

4) Quel est l'intérêt pour moi de recourir à un VIE alors que l'offre de main d'œuvre qualifiée est importante à Hong Kong?

Les raisons sont nombreuses :

-       Contrairement au contrat local, le VIE permet de mieux fidéliser et motiver le jeune français envoyé en mission, tout en gardant un salaire raisonnable comparé au statut d'expatrié. (Environ 70% des VIE sont embauchés par leur entreprise d'accueil.)

-       Aujourd'hui les salaires du marché sont comparables au coût d'un VIE à Hong Kong sans offrir les mêmes garanties de stabilité dans l'emploi.

-       Le VIE qui aura pu passer jusqu'à 165 jours par année de mission au sein de l'entreprise en France connaîtra réellement la culture, le fonctionnement, les produits de l'entreprise contrairement à un recrutement local.

-        Enfin, pour les PME, un crédit d'impôt non négligeable

 

5) Comment fonctionne le crédit d'impôt en France?

Le crédit d'impôt est égal à 50% du montant des dépenses éligibles (cf. supra) dans la limite de 40 000 € ou de 80 000 € pour des entreprises regroupées en association, et il est subordonné au recrutement d'une personne affectée au développement des exportations ou d'un VIE. La période prise en compte est de deux ans, suivant la date du recrutement : le crédit d'impôt s'impute sur les différents exercices comptables de la période, dans la limite du plafond. Lorsque le crédit d'impôt ne peut être imputé sur l'impôt à payer, il est restitué immédiatement.

 

6) Quelles sont les formalités administratives à accomplir avant le départ du VIE à Hong Kong?

Le Volontaire doit impérativement obtenir un visa de stagiaire (training visa) auprès de l'Immigration Department de Hong Kong (http://www.immd.gov.hk/ehtml/tra.htm). Ce visa permet d'obtenir, une fois sur place, un permis de travail et de résidence.

Il est important d'engager les démarches bien avant le départ : un délai de quatre semaines est à prévoir.  Les Missions économiques tiennent à la disposition des entreprises un document explicatif sur les procédures à conduite ; il est disponible sur simple demande.

 

7) Quel est le régime fiscal (IR) d'un VIE à Hong Kong ?

Au-delà de 180 jours à Hong Kong, les étrangers (VIE inclus) doivent détenir une carte d'Identité (HKID Card). Pour ce faire, ils doivent signer un contrat de travail avec une entité juridique établie à Hong Kong  et, par conséquent, s'enregistrer auprès des autorités fiscales hongkongaises. Pour l'administration fiscale hongkongaise, seul le contrat de travail signé avec l'entité de droit local fait foi.

L'impôt sur le revenu des personnes physiques est prélevé à la source. Son calcul obéit à la méthode d'imposition par tranches, allant de 2% à 17%. La base d'imposition comprend le salaire brut mensuel perçu, duquel est déduit un abattement de 108 000HKD pour un salarié en contrat local. Afin de faciliter le calcul de l'impôt, les autorités hongkongaises ont instauré une méthode de calcul rapide, que résume la formule suivante :

(revenu mensuel annuel - abattement) × % taux applicable

 

Le tableau ci-après présente les différentes tranches d'imposition après abattement, ainsi que le montant à déduire pour un calcul rapide :

 

Year of assessment 2008/09 and 2009/10

Net Chargeable Income

Rate

Tax

 

$

$

 

On the First

40,000

2%

800

On the Next

40,000

7%

2,800

 

80,000

 

3,600

On the Next

40,000

12%

4,800

 

120,000

 

8,400

Remainder

 

17%

 

 

Source: Inland Revenue Department of Hong Kong (http://www.gov.hk/en/residents/taxes/etax/services/tax_computation.htm)

 

Exemple pour un revenu mensuel autour de 1 650 euros :

 

Sur la base d'un revenu mensuel brut de 16 500 HKD, l'impôt est de :

[(16 500 x 12) - 108 000] = 90 000 HKD (montant taxable)

Le 1er 40 000HKD x 2% = 800
le 2e 40 000HKD x 7% = 2 800

Le 3e 10 000HKD x 12% = 1 200

L'impôt est : 4 800HKD

 

8) Dois-je prendre en charge le logement du VIE ?

 

Certaines entreprises proposent des logements à Hong Kong. Dans certains pays (Cameroun, Corée, Emirats Arabes Unis, Guinée Equatoriale, Hong Kong, Irlande, République Centre Africaine, Tchad), la prise en charge du logement est obligatoire. Mais un abattement de 20% est appliqué à l'indemnité géographique des V.I.E. bénéficiant d'un logement.

 

9) Puis-je recruter sur place un VIE ?

Il est possible de recruter un jeune sous la forme d'un VIE. Il peut avoir été précédemment stagiaire ou salarié dans l'entreprise. Le service emploi de la FCCIHK (Chambre de commerce et d'industrie française de Hong Kong) peut être sollicité (voir www.fccihk.com) pour la recherche de candidats. Le volontaire doit impérativement respecter la législation locale en sollicitant un visa de stagiaire auprès de l'Immigration Department de Hong Kong.

 

10) Mes activités évoluent géographiquement ? Puis-je changer mon VIE d'affectation en cours de contrat ?

Oui, cela est tout à fait réalisable, sous réserve de l'accord d'Ubifrance. Le changement de pays d'affectation doit être demandé avec un préavis d'un mois.

 

11) J'ai des activités dans plusieurs pays d'Asie qui impliquent de fréquents déplacements. Un VIE peut-il travailler dans plusieurs pays ?

Oui, cela est prévu. Il est possible de demander l'affectation d'un VIE sur l'ensemble d'une zone géographique, dans la limite de 8 pays, pour mener des missions de prospection ou suivre des marchés.

 

12) Est-il possible de mettre fin à la mission d'un VIE par anticipation ?

Cela n'est possible que pour raisons exceptionnelles (force majeure, faute grave...). C'est toujours Ubifrance qui statue sur ce point notamment en cas de désaccord entre le volontaire international et l'entreprise d'accueil.

 

13) Est-il possible de prolonger la mission d'un VIE ?

Oui, dans la limite de 24 mois, au total. Passé ce délai, l'entreprise devra signer un contrat privé avec le jeune si elle souhaite le maintenir en poste

 

Contacts

En France :

- UBIFRANCE / Service Commercial :

Pour consulter des CV et simuler un devis en temps réel :

http://www.ubifrance.fr/formule-vie.html

Contact Cellule VIE PME : Tel : 0810 659 659 / email : infovie@ubifrance.fr

 

- UBIFRANCE / formalités administratives concernant les visas à Hong Kong :

Mme RIOFRAY Véronique : veronique.riofray@ubifrance.fr

- CIVI : Consultation des offres: www.civiweb.com

 

À Hong Kong :

Correspondants VIE pour Hong Kong:

Aurélie TOUZARD

Mission Economique - UBIFRANCE de Hong Kong

Tel : + 852 3752 9100

Fax : + 852 3752 9110

Email : aurelie.touzard@ubifrance.fr

 

Responsable de la gestion et de l'administration du VIE :

Maggie LEUNG

Mission Economique - UBIFRANCE de Hong Kong

Tél : +852 3752 9116

Fax : +852 3752 9110

Email : maggie.leung@ubifrance.fr