Accueil
puce Accueil puce  Témoignages puce  V.I.E.

V.I.E.

Cécilia Gomez témoigne dans la revue Hong Kong Echo, le magazine de la Chambre de Commerce Française. L'article s'intitule “A global citizen experience with VIE", du numéro 72.

Prix Grand Groupe

- Elsa Ruhlmann, Groupe Natixis Hong Kong Branch, Analyste Financement de Projets "Compétition ludique dans un premier temps, je me suis vraiment prise au jeu et ai apprécié les échanges constructifs que j’ai pu avoir lors de mon entretien. Ce qui a plu je crois dans ma candidature, c’est mon implication et mon enthousiasme communicatif pour mon métier. Je travaille en financement de projet pour Natixis et c’est un métier très concret, contrairement aux idées reçues qui amalgament tous les métiers de la banque. Partir en V.I.E, c’est l’occasion de travailler dans de plus petits services à l’étranger. Outre l’environnement international, c’est également l’opportunité de côtoyer des interlocuteurs brillants aux postes très élevés. Je sais déjà que je vais faire une 2e année de V.I.E dans la même structure et j’aimerais ensuite continuer à travailler dans le même domaine à Hong Kong ou ailleurs, et si possible pour la même société."

Prix PME

- Roseline Chen, Pellenc Selective Technologies, Business Development Manager, South East Asia "Je me suis inscrite au concours un peu par hasard après la date limite d’envoi des dossiers. Je voulais avant tout promouvoir mon entreprise, une PME ne bénéficie pas de la même visibilité qu'un grand groupe. Je travaille donc dans une entreprise qui conçoit et commercialise des machines de tri automatique des déchets à destination de l’industrie du recyclage et des fournisseurs de service environnementaux. Ces déchets ont en effet une valeur s’ils sont bien triés. Je suis responsable de toute la zone Asie du Sud-Est et de l’Australie. Par conséquent je me rends un peu partout, en Malaisie, à Taïwan afin de rencontrer les éventuels clients. En effet, il faut visiter les usines afin de comprendre le processus de production et créer une vraie relation de confiance durable avec nos partenaires. La mission que j'effectue au sein de cette entreprise est enrichissant et me plaît énormément. Je pense que c’est ce qui a convaincu le jury, car comme vous le voyez j’en parle avec des étoiles dans les yeux. Je suis très heureuse d’avoir reçu ce prix PME, qui, au-delà de la reconnaissance de mon statut de VIE et de mon apport à la structure d’accueil est une manière pour moi de la remercier."

Prix Spécial du Jury ex æquo.

- Allister-Ann Flandrin, Natixis Hong Kong Branch, Assistant Sales Equity Derivative "On nous a demandé de compléter un dossier avec des règles du jeu très précises : sept pages avec pour chacune d’entre elles, une thématique (mission, CV, ce que nous apportions à notre Entreprise etc.) j’ai décidé de prendre le risque de sortir du cadre. Tout en répondant sur le fond aux questions qui nous étaient posées, j’ai présenté mes sept pages sous forme d’un dialogue avec mon père. J’ai poussé l’idée lors de la présentation orale de cinq minutes en simulant cette fois-ci un appel téléphonique. Mon objectif était d’aller contre les clichés qui peuvent exister sur les profils que l’on peut retrouver dans la Banque. Je travaille au service Equity mais cela ne m’empêche pas, hors du bureau de rejoindre des amis sur un projet d’after hour culturel par exemple."

- Baran Gurbuz, Dragages Hong Kong, Conducteur de travaux "Je travaille pour Dragages, toute la journée entourés de Hongkongais. Afin de pouvoir toucher le jury et lui expliquer le travail que j’effectue, j’ai pris l’exemple du mur de limite de propriété de 850m de mon chantier, le Kai Tak CTB (Cruise Terminal Building). C’est un tout nouveau bâtiment qui accueillera les bateaux de croisières à la place de l’ancien aéroport. Je pense que ce qu’a aimé le jury, c’est de prendre quelque chose qu’ils ne connaissaient pas du tout, mais en le simplifiant à un petit exemple à réussir à leur expliquer mon travail et peut-être même un peu les amuser. Mon travail est pourtant très sérieux, il s’agit de décider, pour le mur par exemple, du design, du matériau employé, etc. sachant que chaque facteur influe sur tous les autres. Plus largement je m’occupe de tous les réseaux enterrés (1000km de différents réseaux) mais prendre en exemple une toute partie du bâtiment a été un pari gagnant pour moi ce soir."

 

Extrait du Petit Journal de Hong Kong ©